ELIANT est le porte-parole des personnes qui aspirent à une Europe où règnent la diversité culturelle et la libre possibilité de choix -

sur les questions d’éducation, les réformes économiques et sociales, l’agriculture écologique et les médecines complémentaires et intégratives.

Mémorandum

Résumé

ELIANT soumet le présent Mémorandum en référence à l’article 11 du Traité sur l’Union Européenne, relatif à la démocratie participative. ELIANT a le soutien d’un million de citoyens. 

Partie I

ELIANT appelle à un cadre législatif européen qui assure les conditions nécessaires à la sauvegarde et à la promotion des activités basées sur l’anthroposophie. Les activités de l’anthroposophie appliquée sont axées sur le citoyen individuel en Europe, renforçant sa capacité personnelle à agir en tant qu’individu responsable de son environnement culturel, social et naturel, en tant que consommateur consciencieux et en tant personne soucieuse de son bien-être : l’alimentation et l’agriculture biodynamiques, le traitements thérapeutique anthroposophique et l’enseignement Waldorf-Steiner contribuent ensemble à faire de nous des personnes actives et en bonne santé et, finalement, à la santé de la société européenne en tant que telle.

Les membres de l’ELIANT considèrent leurs initiatives comme apportant une contribution précieuse à la diversité culturelle et économique de l’Europe. Ils considèrent que l’intégration européenne ne doit pas conduire à un nivellement vers le bas mais doit plutôt promouvoir les différences conformément à la devise « l’Unité dans la Diversité » au bénéfice de tout le monde en Europe.

Les demandes d’ELIANT cadrent bien avec certaines des initiatives phares de la Stratégie Europe 2020, telles que celles en rapport à « Union pour l’innovation », « Politique Industrielle » et « Jeunesse en mouvement ». Les membres ELIANT s’inquiètent car certaines de leurs activités en agriculture, nutrition et soins de santé pourraient souffrir du fait que la législation européenne traditionnelle ne prend pas suffisamment en compte les exigences spécifiques de leur approche. ELIANT regrette particulièrement que certaines réalisations issues de l’anthroposophie, par exemple en médecine et soins de santé, ne soient disponibles que dans certains états membres alors qu’elles ne sont pas admises dans d'autres. Les citoyens européens devraient pouvoir jouir de leur libre choix partout dans le marché intérieur.

D’autres activités des membres ELIANT, en particulier dans l'enseignement, proposent le renforcement de certaines actions de l’Union en cours.

Les principales préoccupations et demandes d’ELIANT relatives à la législation et les politiques européennes sont:

Agriculture et nutrition

  • pas de vitamines artificielles dans les aliments pour bébés biodynamiques et biologiques
  • assurer la fabrication légale continue et l’utilisation de préparations biodynamiques
  • la protection légale de l’agriculture biodynamique et de la culture biologique contre la contamination OMG
  • la législation en matière d’hygiène dans la chaîne alimentaire ne doit pas conduire à l’abolition des PME dans les zones rurales ; introduction du concept de salutogenèse dans les mesures d’hygiène
  • une identification électronique sécurisée (non obligatoire) (EID) pour l’élevage et la production animale

Médecine et Santé

  • le développement d’une législation adéquate et d’un cadre législatif pour sécuriser l’accès à tous les produits thérapeutiques anthroposophiques à usage humain (AMP), de manière équitable pour tous les citoyens de tous les États membres Européens
  • la mise en œuvre complète du droit d’établissement et de la libre circulation des services pour les professionnels de la médecine anthroposophique (AM)
  • l’intégration des droits des patients appropriés dans des mesures relatives aux intérêts des consommateurs, en particulier pour les patients utilisant l’AM
  • l’intégration appropriée de l’AM dans des mesures relatives à l’amélioration de la santé publique

Education et apprentissage de toute une vie

  • améliorer les résultats scolaires en réévaluant la façon dont certaines compétences enfantines, comme le développement de l’imagination, sont pré-requises dans le jeu libre par rapport au développement des compétences plus tardives
  • engager la motivation, les compétences de réflexion et l’action créative des jeunes à travers, par exemple, l’utilisation accrue de portfolios et une plus grande liberté dans les programmes
  • l’implication plus active des intervenants indépendants de l’enseignement dans des groupes consacrés aux thèmes éducatifs

Handicaps

  • porter une attention particulière à la situation des personnes ayant des besoins particuliers, liés par exemple à des troubles d’apprentissage ou à des besoins complexes de dépendance, au sein de la Stratégie de l’UE en faveur des personnes handicapées 2010–2020

Recherche

  • es futurs Programmes R & D de l’UE, en particulier le FP 8, devraient davantage tenir compte des besoins de la recherche holistique sur les processus de vie
  • mettre en place une plate-forme technologique « Recherche complémentaire et holistique en sciences de la vie »

Partie II

La partie II du Mémorandum décrit « l’Action ELIANT » qui a collecté 1 million de signatures soutenant les objectifs de cette Chartre.

Ce rapport montre, en particulier, que l’Action ELIANT se rapproche des exigences de l’article 11.4 TEU et de la nouvelle règlementation sur l’initiative des citoyens. Cela concerne, en particulier, le nombre minimum d’états membres et le nombre minimum de signatures par État. ELIANT a également accordé une attention particulière à la vérification des signatures.

Le million de signatures ELIANT des citoyens européens indique que, sur les sujets mentionnés dans la Partie I, des actes juridiques de l’Union sont requis dans le but de mettre en œuvre correctement les Traités. Toutes les questions relèvent des pouvoirs de la Commission en vertu des Traités, soit en soumettant des propositions législatives, soit en encourageant la coopération entre les états membres.

Dans cette optique, ELIANT considère que son initiative ne relève pas de façon formelle de l’Article 11§4, mais plutôt qu’elle est une étape à la valeur politique importante dans le contexte de l'Article 11§2 TEU. Par conséquent, ELIANT attend de la Commission qu’elle réponde de façon adéquate aux préoccupations exprimées dans ce Mémorandum.